Fiches Métier
Accueil » Fiches Métier » Contrôleur(se) de gestion

Contrôleur(se) de gestion

Fiches Métier

Contrôleur de gestion fiche métier vsuel du site ESCG PARIS. Homme devant un tableau blanc

Vous avez un appétit prononcé pour la comptabilité et la finance ? Vous aimez les chiffres et savez les manipuler et les faire parler au quotidien ? Missions, compétences, formations, rémunération… l’ESCG-PARIS vous dit tout sur le métier de contrôleur(se) de gestion.

Quelles sont les missions d’un(e) Contrôleur(se) de gestion ?

Poste-clé au sein de l’entreprise, le(la) contrôleur(se) de gestion aide les dirigeants à choisir la bonne stratégie de développement tout en optimisant les coûts et les ressources. Son principal objectif : améliorer la rentabilité de l’entreprise.

Le(la) contrôleur(se) de gestion a des missions très étendues, surtout dans les PME où il(elle) peut assurer des fonctions qui relèvent à la fois de la gestion du personnel, de la comptabilité, de l’administration ou encore de l’informatique. Il s’agit généralement pour lui(elle) d’élaborer un budget prévisionnel, de concevoir des indicateurs de suivi budgétaire puis de piloter et suivre l’évolution des résultats financiers de l’entreprise, en mettant en place les outils qu’il(elle) juge adéquat.

Pour cela il(elle) réalise un audit financier, identifie les risques et détermine les pistes d’amélioration pour accroître la rentabilité de l’entreprise. Il(elle) produit régulièrement des rapports financiers pour évaluer la performance de l’entreprise, identifier les écarts entre les prévisions et les réalisations, et proposer des actions correctives si nécessaire. Enfin, le(la) contrôleur(se) de gestion intervient sur la mise en place et le suivi des procédures de contrôle interne pour garantir la fiabilité des données financières et minimiser les risques d’erreurs.

En résumé, un(e) contrôleur(se) de gestion est un(e) professionnel(le) de la finance et de la comptabilité, dôté(e) de capacités analytiques, d’organisation et de planification. Sa rigueur, son intégrité et ses compétences relationnelles sont des qualités indispensables à la réalisation de ses missions.

 Quelle est la rémunération d’un(e) Contrôleur(se) de gestion ?

80% de la rémunération annuelle brute proposée dans les offres d’emploi sont comprises entre 33 k€ et 58 k€  (moyenne 44 k€) (Souce Apec).

Cependant, la rémunération du(de la) contrôleur(se) de gestion va avant tout dépendre de son profil, de son expérience professionnelle, de la taille de l’entreprise mais aussi du secteur d’activité visé. Sortie d’école un(e) contrôleur(se) de gestion (0 à 3 ans d’expérience) est rémunéré autour de 33k€ brut annuel tandis qu’un profil confirmé pourra atteindre 44k€, et peut même aller jusqu’à 58k€ pour un profil expérimenté.

Comment devenir Contrôleur(se) de gestion ?

Pour accéder au métier de contrôleur(se) de gestion, plusieurs parcours de formation en écoles de commerce ou universités sont possibles.  École de commerce avec spécialité finance et contrôle de gestion, master en comptabilité-contrôle-audit (CCA) ou master avec option finance et contrôle de gestion, institut d’études politiques avec spécialité économie et finance ou encore école d’ingénieurs.

Pour se former à ce métier, l’ESCG-PARIS vous propose un parcours balisé en 5 ans :

  1. Développer une expertise en comptabilité et gestion en préparant un Diplôme de comptabilité et de Gestion (DCG).
  2. Acquérir de solides compétences en matière de gestion financière et de management en intégrant soit une 4ème et 5ème année de Manager de la Performance Financière, soit un Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG).

Partagez sur :

Ces autres fiches métiers peuvent vous intéresser…

Contrôleur(se) de gestion

Contrôleur(se) de gestion

Vous avez un appétit prononcé pour la comptabilité et la finance ? Vous aimez les chiffres et savez les manipuler et les faire parler au quotidien ? Missions, compétences, formations, rémunération…...

Business Developer

Business Developer

Le métier de Business Developer ou Ingénieur d’Affaires est un métier d’entrepreneur. Plus précisément, il s’agit d’intrapreneuriat puisqu’il consiste à prendre des décisions et des responsabilités...

Responsable du recrutement

Responsable du recrutement

De la prévision des besoins à l’embauche jusqu’à l’intégration des nouveaux arrivants, le rôle du Responsable du recrutement consiste à dénicher la perle rare, c’est-à-dire la personne parfaite pour...