Dernière mise à jour de la page le Mercredi 3 novembre 2021 - 11:22

GRADE MASTER - DIPLÔME SUPÉRIEUR DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION
N° RNCP 35044 - Niveau de qualification 7
Certificateur Ministère de l'enseignement supérieur

Le DSCG est un diplôme national de l'enseignement supérieur conférant à son titulaire le grade de master.
Il atteste l'acquisition d'un socle de connaissances et de compétences majoritairement adossées à la recherche dans le champ de la comptabilité, de l’audit, de la finance, du management et du droit. Le DSCG prépare à la poursuite d'études en doctorat comme à l'insertion professionnelle immédiate après son obtention. Il est organisé pour favoriser la formation tout au long de la vie. Il donne accès au stage d’expertise comptable et permet de préparer le DEC (diplôme d’expertise comptable).  

Prérequis

Être titulaire d'une certification professionnelle de niveau 6 (*) et avoir répondu au positionnement de l'ESCG-PARIS.

La liste des dispenses et des diplômes ou titres ouvrant droit à dispense est fixée par arrêté conjoint du ministre chargé de l'enseignement supérieur et du ministre chargé de l'économie, après avis de la commission consultative pour la formation professionnelle des experts-comptables.

(*) "atteste la capacité à analyser et résoudre des problèmes complexes imprévus dans un domaine spécifique, à formaliser des savoir-faire et des méthodes et à les capitaliser. Les diplômes conférant le grade de licence sont classés à ce niveau du cadre national."

Objectifs

Bloc de compétences 1 : Gestion juridique, fiscale et sociale

  • Maîtriser les effets des dispositions contractuelles et adapter le contenu de certains contrats en fonction de la situation de l'entreprise
  • Identifier les situations d'infractions pénales au droit des affaires et informer les dirigeants des conséquences pour l'entreprise
  • Maîtriser et accompagner le traitement de pratiques contraires au droit de la concurrence
  • Assister l'entreprise dans ses relations avec l'administration fiscale en matière de procédures et de contentieux
  • Assister l’entreprise dans la mise en œuvre de dispositions relevant du droit social
  • Assister l’entreprise dans ses relations avec l’URSSAF et la DREETS (anciennement DIRECCTE) en matière de procédures et de contentieux
  • Assister l'entreprise dans la mise en œuvre de dispositions relevant du droit de l'environnement
  • Maîtriser et assister le dirigeant dans les choix juridiques et fiscaux liés au développement, au financement et à la restructuration de l'entreprise
  • Assister le dirigeant dans la gestion juridique, fiscale et sociale des groupes
  • Appréhender les règles et assister le dirigeant en matière de procédures de prévention et de traitement des difficultés, de transmission ou de cessation d'activité
  • Accompagner à la création et à la gestion fiscale des associations

Bloc de compétence 2 : Évaluation financière

  • Mesurer la valeur, le risque et la performance de placements financiers
  • Élaborer un diagnostic financier des groupes
  • Élaborer en utilisant des outils de notation et interpréter un diagnostic extra-financier : gouvernance, environnement et reporting RSE
  • Maîtriser et interpréter les résultats des techniques d'évaluation de l'entreprise
  • Construire un business plan
  • Évaluer les conséquences et accompagner le dirigeant dans les décisions d'investissement et de financement
  • Maîtriser la gestion des flux de trésorerie au sein d'un groupe et assister le dirigeant dans la gestion des risques de change et de taux
  • Analyser les risques et développement de pratiques pour lutter contre la fraude, le blanchissement et le financement du terrorisme
  • Accompagner le dirigeant en matière d'ingénierie financière liée à la politique de dividendes, à la gestion de la valeur de l'action, aux opérations de fusions-acquisitions ou sur les dettes /créances ainsi qu'aux innovations financières
  • Maîtriser la place du numérique dans la finance (repérer le rôle du numérique et des algorithmes dans la finance et comprendre le rôle des nouveaux acteurs)

Bloc de compétences 3 : Management et contrôle de gestion

  • Analyser la structure d'une organisation, à partir de l’évolution des modèles d’organisation, et participer à l'adaptation du contrôle de gestion à la stratégie tout en intégrant les nouvelles technologies utiles au contrôle de gestion
  • Mettre en œuvre des méthodes d'analyse stratégique ; évaluer l’exposition aux risques de l’organisation, et déterminer la contribution du contrôle de gestion à la maîtrise des risques de l'organisation
  • Mesurer la pertinence des politiques marketing et analyser les différentes opérations de restructuration, de coopération et de coordination dans le cadre de la gestion de groupes
  • Elaborer des outils de planification stratégique afin de contribuer à la définition et adaptation du business model
  • Mettre en œuvre et utiliser des outils de suivi de la conduite du changement et du pilotage stratégique permettant d'analyser et optimiser la performance globale de l'entreprise, et, notamment, la mise en place d’un pilotage par processus
  • Définir et analyser des outils de gestion des ressources humaines et des compétences

Bloc de compétences 4 : Comptabilité et audit

  • Accompagner le chef d’entreprise dans les opérations de restructuration (maîtriser le cadre juridique, social, économique et comptable des opérations de restructuration ; en déterminer l’impact ; passer les écritures comptables ; établir les documents de synthèse après restructuration)
  • Appliquer les normes internationales d’information financière (déterminer l’impact des normes comptables internationales sur les états financiers et enregistrer les écritures comptables dans le référentiel comptable international)
  • Participer à l’élaboration des comptes de groupe en référentiel français ou IFRS (maîtriser le cadre réglementaire et légal de la consolidation des comptes ; définir le périmètre de consolidation ; évaluer l’impact des retraitements et enregistrer les opérations de consolidation ; élaborer les documents de synthèse spécifiques aux comptes consolidés)
  • Participer à la mise en place d’une mission d’audit (distinguer et situer la notion d’audit, son cadre conceptuel ; les missions spécifiques aux commissaires aux comptes et aux experts-comptables ; apprécier les principes déontologiques essentiels et les responsabilités du professionnel CAC et EC ; identifier les situations d’incompatibilités ; mettre en œuvre une démarche d’audit ; savoir situer chaque étape de la mission d'audit)

Bloc de compétences 5 : Management des systèmes d’information

  • Appréhender la stratégie SI, participer à la mise en cohérence et à l’alignement du SI avec les objectifs stratégiques de l'entreprise et assurer la gouvernance opérationnelle des réseaux, applications et données liées aux systèmes d’information
  • Accompagner l'élaboration, la mise en œuvre, le déploiement, l'appropriation, la conformité, la maintenance, l'évaluation et l'évolution d'un projet SI tout au long de son cycle de vie
  • Appréhender et accompagner le déploiement, la performance, l'évaluation, les fonctionnalités, les niveaux d'externalisation et d'intégration des systèmes d'entreprise
  • Accompagner l'élaboration de contrats de service, des stratégies d'optimisation des coûts et délais et participer à l'actualisation des indicateurs en proposant des voies d'amélioration et de respect des normes, lois et règlements en vigueur
  • Participer au choix, à la mise en œuvre et à l'évolution d'une architecture technique et de confiance visant à lutter contre la vulnérabilité interne et externe du SI et à assurer la continuité de l'activité
  • Participer à l'élaboration de la documentation et à la mise en œuvre d'un audit du SI, accompagner la direction dans la conception et le déploiement de sa stratégie de transformation numérique

Bloc de compétences 6 : Communication spécialisée en langue étrangère

  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
  • Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère dont l’anglais des affaires

Bloc de compétences 7 : Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés

  • Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l’avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d’études, comme base d’une pensée originale
  • Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l’interface de plusieurs domaines
  • Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
  • Apporter des contributions novatrices dans le cadre d’échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux
  • Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d’une demande ou d’une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation
  • Mobiliser à bon escient une méthodologie de recherche en fonction de la problématique et des questions de recherche identifiées et en identifier les limites et avantages
  • Gérer des contextes professionnels ou d’études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles
  • Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe
  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
  • Analyser ses actions en situation professionnelle, s’autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale
  • Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
  • Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine.
Durée et période de réalisation

Durée du parcours pédagogique : 24 mois

Période de réalisation :

Bloc de compétences 1 : 168 heures (119 heures en synchrone + 49 heures en asynchrone)
Bloc de compétences 2 : 168 heures (119 heures en synchrone + 49 heures en asynchrone)
Bloc de compétences 3 : 168 heures (119 heures en synchrone + 49 heures en asynchrone)
Bloc de compétences 4 : 168 heures (119 heures en synchrone + 49 heures en asynchrone)
Bloc de compétences 5 : 168 heures (119 heures en synchrone + 49 heures en asynchrone)
Bloc de compétences 6 : 168 heures (119 heures en synchrone + 49 heures en asynchrone)
Bloc de compétences 7 : 168 heures (119 heures en synchrone + 49 heures en asynchrone)

Déroulement du parcours pédagogique

Le parcours pédagogique est proposé en initial ou en alternance par un contrat d'apprentissage ou un contrat de professionnalisation

Modalités et délais d'accès

Modalités d'accès : entretien et proposition d'un projet de formation

Délais d'accès :

  • Étudiants : 2 mois après le 1er entretien
  • Étudiants des métiers : 2 à 4 mois jusqu'à la signature du contrat
Tarifs

9 900 € par an en initial / 0 € en alternance

Contact

Nadège FLORENCE

01 56 02 00 54

admission [at] escg-paris [dot] com

Méthodes mobilisées

Le parcours pédagogique alterne :

  • méthode affirmative visant la transmission du savoir au bénéficiaire, soit expositive (cours magistral, conférence) soit démonstratives, associant explication et démonstration (atelier où est expliquée et montrée un outil)
  • méthode interrogative visant à s’appuyer sur les réponses du bénéficiaires à son questionnement structuré pour lui faire découvrir et trouver par induction ou déduction, les connaissances à acquérir (étude de cas)
  • méthode expérientielle visant à confronter le bénéficiaire à la réalité de ses représentations ou des difficultés rencontrées pour l’amener à recherche par lui-même la solution.

Un questionnaire de satisfaction sera remis bénéficiaire pour au besoin mettre en œuvre des mesures correctives.
Chacun des formateurs conçoit des supports qu’il remet au bénéficiaire afin qu’il puisse au besoin étudier tout au long de son parcours.

L'accompagnement de l'alternant s'articule autour d'un positionnement préalable visant à évaluer l'ensemble des composantes du projet professionnel de l'alternant pour déterminer son objectif professionnel et d'un accompagnement régulier durant le parcours pédagogique.

L'accompagnement de l'entreprise s'articule autour d'une évaluation du besoin de recrutement et d'une évaluation régulière de l'intégration de l'alternant au sein des équipes.

Modalités d'évaluation

Bloc de compétences 1 : Gestion juridique, fiscale et sociale
Épreuve n°1 : Gestion juridique, fiscale et sociale
Nature : épreuve écrite portant sur l'étude d'un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d'un ou plusieurs documents et/ou d'une ou plusieurs questions.
Durée : 4 heures
Coefficient : 1,5
Crédits européens : 20

Bloc de compétence 2 : Évaluation financière
Épreuve n°2 : Finance
Nature : épreuve écrite portant sur l'étude d'un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d'un ou plusieurs documents et/ou d'une ou plusieurs questions.
Durée : 3 heures
Coefficient : 1
Crédits européens : 15

Bloc de compétences 3 : Management et contrôle de gestion
Épreuve n°3 : Management et contrôle de gestion
Nature : épreuve écrite portant sur l'étude d'un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d'un ou plusieurs documents et/ou d'une ou plusieurs questions.
Durée : 4 heures
Coefficient : 1,5
Crédits européens : 20

Bloc de compétences 4 : Comptabilité et audit
Épreuve n°4 : Comptabilité et audit
Nature : épreuve écrite portant sur l'étude d'un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d'un ou plusieurs documents et/ou d'une ou plusieurs questions.
Durée : 4 heures
Coefficient : 1,5
Crédits européens : 20

Bloc de compétences 5 : Management des systèmes d’information
Épreuve n°5 : Management des systèmes d’information
Nature : épreuve écrite portant sur l'étude d'un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d'un ou plusieurs documents et/ou d'une ou plusieurs questions.
Durée : 3 heures
Coefficient : 1
Crédits européens : 15

Bloc de compétences 6 : Communication spécialisée en langue étrangère
Épreuve n°6 : Anglais des affaires
Nature : Cette épreuve comporte une préparation d'une heure sans autres documents que ceux qui sont fournis avec le sujet. Les documents sont en anglais. Dans un premier temps, le candidat doit présenter en anglais l'exposé qu'il a préparé, structuré à partir d'une question sur un thème en relation avec le document. Dans un second temps, un entretien, portant sur le sujet, est mené en anglais.
Durée : 30 minutes hors préparation (Exposé de 15 minutes maximum ; entretien en anglais de 15 minutes maximum)
Coefficient : 1
Crédits européens : 15

Bloc de compétences 7 : Développement et intégration de savoirs hautement spécialisés
Épreuve n°7 : Mémoire
Nature : rédaction et soutenance d'un mémoire faisant le lien entre la formation théorique et les pratiques professionnelles observées ou exercées au cours d'un stage dont la durée est d'au moins seize semaines ou d'une expérience professionnelle au moins équivalente.
Durée de la soutenance : 1 heure maximum
Coefficient : 1
Crédits européens : 15

Épreuve n°8 (facultative) : langue vivante étrangère
Nature : épreuve écrite pouvant comporter, à partir de documents fournis, rédigés en allemand, espagnol ou italien (au choix du candidat lors de l'inscription), la traduction d'une partie d'entre eux en français ou la rédaction d'un résumé ou d'une note ou de commentaires dans l'une des trois langues précitées ou en français ou la rédaction d'un document à caractère commercial dans l'une des trois langues précitées ou toute combinaison de plusieurs des exercices précédents.
Durée : 3 heures
Coefficient : 1

Accessibilité

Formation ouverte aux personnes en situation de handicap sauf restriction liée à l’inhabilité et/ou contre-indication médicale. Pour plus d’informations contacter notre référent handicap : Patrick Orfèvre - 01 56 02 00 59 - contact [at] escg-paris [dot] com

Pour en savoir plus sur le plan d'accompagnement personnalisé des apprenants en situation de handicap, cliquez ici

Indicateurs de résultats

Pour consulter les indicateurs cliquer ici

Informations spécifiques sur les certifications professionnelles inscrites au RNCP
  • Possibilités de valider ou non des blocs de compétences :

La certification professionnelle est constituée par un ensemble de 7 blocs de compétences. Son obtention est conditionné par une moyenne générale supérieure ou égale à 10/20 des notes obtenues pour chacun des blocs de compétences affectés de leurs coefficients respectifs. 

  • Équivalences :

Le master CCA évite de passer l'examen de presque toutes les épreuves du DSCG. Seules les UE 1 et 4 doivent être passées par tous les candidats au DSCG. Ce sont les deux matières pour lesquelles aucune dispense ne peut être accordée.

Vous souhaitez nous demander une équivalence ? Contactez-nous via la page contact de notre site.

  • Passerelles :

Aucune passerelle n'est prévue pour cette certification professionnelle.

  • Suite de parcours : 

N/A

Débouchés professionnels

Pour consulter le descriptif de la fiche métier cliquer ici

Débouchés professionnels

Auditeur junior, Chef comptable, Chef de mission, Directeur administratif et financier, Contrôleur de gestion, Gestionnaire de trésorerie, Responsable comptable.

Inscriptions

Candidature en ligne

INSCRIPTION RENTRÉE 2022

Logo France competences
Logo MESRI