Qu'est ce que l'économie circulaire ?

Blog

Depuis la révolution industrielle, notre modèle économique linéaire se fonde sur un schéma simple : on extrait des matières pour fabriquer des produits qui visent à être consommés, puis jetés en fin d’usage. Or, pour les fabriquer, il faut exploiter des matières premières et des ressources qui tendent à se raréfier avec le temps. Et c’est sans compter les déchets et la pollution que cela génère sur l’environnement (air, sols, eau, climat).

Aujourd’hui, il est nécessaire de changer de modèle, en limitant notre consommation, le gaspillage des ressources et la production des déchets. C’est ce que l’on appelle « l’économie circulaire ».

economie circulaire
Dernière mise à jour de la page le Vendredi 19 novembre 2021 - 15:29

Qu’est ce que l’économie circulaire ?

L’économie circulaire est une nouvelle façon de produire et de consommer qui concerne tous les acteurs de la société (citoyens, collectivités locales, administrations, entreprises, associations…).

Désormais, on produit pour faire durer, en utilisant les déchets comme des ressources.

L’économie circulaire repose sur 2 objectifs : réduire les impacts environnementaux et créer de la richesse économique. Et cela suppose un certain nombre de changements.

7 piliers de l’économie circulaire

  • L’approvisionnement durable

L’exploitation des ressources naturelles se fait de manière plus durable et englobe les notions d’achats éthiques, solidaires, équitables, éco-responsables. Elle s’inscrit dans les stratégies et réglementations de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises), liées aux principes plus globaux du développement durable.

  • L’éco-conception (produits et procédés)

De nombreuses entreprises se lancent dans l’éco-conception en tenant compte de l’ensemble du cycle de vie du bien ou du service dès sa phrase de conception. Avec comme ligne de conduite, minimiser au maximum les impacts environnementaux.

  • Ecologie industrielle et territoriale

Pilier de l'économie circulaire, l'écologie industrielle et territoriale vise à optimiser et à mutualiser l’utilisation des ressources sur le territoire. Elle se concrétise par la mise en commun volontaire de ressources (qu'il s'agisse de déchets mais aussi d'énergies, d'eau, de matières ou d'équipements et d'expertises) par des acteurs économiques d’un territoire, en vue de les économiser ou d’en améliorer la productivité.

  • Economie de la fonctionnalité

Il s’agit de privilégier la vente de services liés à la vente de produits pour limiter la surconsommation. Par exemple, les entreprises peuvent privilégier la location à l’achat d’un produit.

  • Consommation responsable (achat, consommation collaborative, utilisation)

Le consommateur est au cœur de l’économie circulaire et peut, par son comportement faire évoluer positivement les choses. Chacun de nous peut reprendre en main sa façon de consommer et éviter l’accumulation d’objets et de nombreux gaspillages.

  • Allongement de la durée d’usage (réemploi, réparation, réutilisation)

Pour allonger la durée d’usage d’un produit il est possible de le vendre, de le donner ou encore de le réparer.

  • Recyclage (matière et organique)

Il s’agit d’utiliser les matières premières issues de déchets. Il existe des filières de recyclage pour de nombreux objets. En cas de doute, le site www.quefairedemesdechets.fr apporte toutes les réponses. Plus de 850 types de déchets et 50 000 points de collecte y sont recensés.

Des pistes pour les entreprises

Vous l’aurez compris, l’ère de la surconsommation est révolue. Il est donc essentiel que chacun des acteurs s’inscrivent dans une démarche de croissance verte afin de réduire l’impact environnemental. Les entreprises ont également leur rôle à jouer. Voici quelques conseils à appliquer en entreprise :

  • Sensibiliser et impliquer l’ensemble des collaborateurs et partenaires de l’entreprise
  • Faire un état des lieux
  • Élaborer un plan d’action (par exemple : intégrer des critères environnementaux et sociaux dans la politique d’achat en choisissant des ressources ayant moins d’impact sur l’environnement/penser au recyclage dans les bureaux (papiers, cartons, bouteilles, canettes et gobelets…), …)